AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Repos forcé [Leah V. Hellington]

Aller en bas 
AuteurMessage
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Jeu 20 Nov - 15:49

Encore une dure journée à perdre toute l'eau que l'on peut avoir dans le corps en courant sur un terrain de basket...tel était le quotidien de Jake à l'université de Brown.
Et pourtant la petite routine qui nous ennuie au début mais qu'on fini par apprécier peut vite se trouver bouleversée lorsqu'un évenement imprévu intervient.
Et c'est ainsi qu'après avoir erré dans les couloirs de l'université durant sa pause déjeuner, Jake avait eu la surprise de constater sur le panneau d'affichage qu'il n'y aurait pas d'entrainement cet après midi là et il n'avait donc pas eu d'autre choix que de rentrer directement chez lui après avoir envoyé un message à Leah pour la prévenir qu'ils ne feraient pas le trajet du retour ensemble.
Et en arrivant à son domicile qu'il partageait avec la jeune femme, il resta quelques minutes sur le seuil de la porte à regarder dehors.
Ne pas avoir la possibilité de se dépenser en jouant au basket était une petite déception pour lui car c'était un moyen efficace et distrayant de se vider la tête et de se changer un peu les idées....mais bon, il fallait bien faire avec et il allait donc devoir trouver une autre occupation pour l'après midi à venir.
Et Jake prit alors le temps de réfléchir deux minutes mais aucune idée ne lui vint en tête. Il ne lui restait donc pas cinquante possibilités pour mettre fin à l'ennui qui le gagnait un peu plus chaque minutes, et il prit alors la solution de facilité!
Il avança jusqu'au salon, après avoir refermé la porte d'entrée et déposer ses affaires sur le porte manteau, pour trouver place sur le grand canapé noir qui meublait un des angles de la pièce en trainant légèrement des pieds.
Oh il avait bien remarqué la petite pile d'assiettes entassées dans l'évier en passant devant la cuisine et en parfait petit homme de maison il aurait sûrement dû se charger de ça puisqu'il n'avait rien d'autre à faire à ce moment là mais pour lui, toute activité était bonne à prendre si cela pouvait lui éviter l'éponge et les torchons!
Et regarder un bon vieux film à la télévision semblait être un échappatoire idéal.
Il se mit donc à son aise et s'installa confortablement dans le canapé après avoir posé ses jambes sur la petite table qui se trouvait devant lui, et oui....autant ne pas faire les choses qu'à moitié!
Jake attrapa la télécommande et il lacha un petit soupir dès la deuxième chaîne changée.
Certe il n'avait pas l'habitude de rester devant son poste de télévision en plein milieu de la journée mais il n'aurait jamais imaginé que le programme pouvait être aussi peu attrayant....il se résumait en fait à une série de feuilletons d'amour tous aussi stupides et inintéressants les uns que les autres!
Non pas qu'il voulait la jouer gros dur, et il pouvait d'ailleurs être un grand romantique à ses heures perdues mais là, il n'y avait nul besoin d'être un macho pour rigoler devant la débilité du programme!
Et sans s'en rendre compte, il décrocha alors petit à petit son regard de la télévision pour poser son attention sur...une plante verte en face de lui tout en partant progressivement dans ses rêves avant de s'endormir définitivement pour plusieurs heures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Jeu 20 Nov - 22:07

    Pfff, ce que la journée avait pu être longue une nouvelle fois. Quand vous êtes au lycée et qu'on vous parle de l'université, de l'après-diplôme, on oublie bien évidemment que la vie d'étudiant est terriblement ennuyeuse. Enfin, tout dépend des options que vous avez prise. Leah Vanessa Hellington avait, elle, choisi d'être dans la section "Musique", un rêve qu'elle concrétisait petit à petit au fil de ses cours. Oui, car beaucoup de petites filles rêvent de devenir chanteuses, compositrices ... C'était le cas de Leah, dès l'âge de 7 ans où elle avait débuté des cours de piano, un instrument dans lequel elle excellait à présent. Bref, contrairement à beaucoup de personnes, la jeune fille avait toujours nourri ce rêve. Il était resté ancré en elle, comme une ancre à un port. Ainsi, revenons à la journée qu'elle venait de vivre. Tout avait commencé lorsqu'elle s'était réveillée seule dans sa grande chambre. Oui, Jake et elle dormaient dans des chambres différentes. Il ne fallait pas tenter le diable, pas encore. Même si selon Cloé, chambre à part ou pas, ils allaient bientôt passé à l'acte. Mais Cloé était si délurée qu'elle pouvait tout aussi bien mentir. Une fois levée venait la difficile tâche de choisir les vêtements. Leah regarda par la fenêtre. Un soleil éclatant régnait dans le ciel. " Génial ! Enfin un temps qui me rappelera la Californie ". C'est dans cette entrain qu'elle chercha l'une de ses robes favorites et la trouva. Après s'être lavée, maquillée etc.. elle l'enfila. " Superbe ". Mais, il ne fallait pas oublier qu'elle était ici sur la côte Est des Etats-Unis, là où il faisait plus froid que partout ailleurs. C'est pour cela qu'après avoir attaché ses longs cheveux bruns, elle mit un beau berret pour réhausser le tout. La voilà prête à affronter sa journée. Et à affronter Jake, ce qui était toujours une partie de plaisir. Ainsi vêtue, elle sortit de sa chambre et descendit pour prendre son petit déjeuner.

    Spoiler:
     
    18 h 00. Sa journée de cours venait de s'achever avec un cours qu'elle appréciait par dessus tout. L'écriture. Leah aimait beaucoup composer ses propres chansons auxquelles ensuite elle ajoutait sa musique, le plus souvent au piano. Depuis la veille au soir, elle travaillait sur une chanson plutôt douce et imaginait déjà la mélodie dans sa tête. Cette chanson n'avait pas encore de titre, puisqu'elle le trouvait souvent une fois celle-ci achevée. Mais, elle avait déjà les paroles. (Il s'agit de la chanson de Vanessa " Whatever Will Be ". Il suffit seulement ensuite de l'imaginer avec le piano comme instrument dominant).


    Ayant reçu le SMS de Jake en début d'après-midi, elle avait réussi à intercepter Cloé pour que celle-ci puisse la rammener. Sur le trajet, elles parlèrent de tout et de rien, comme à leur habitude. Plus de rien d'ailleurs, des conversations futiles. Cloé arrêta sa voiture juste devant l'entrée du duplex de Jake et Leah. Toute contente de retrouver son petit-ami qui lui manquait follement la journée, elle sortit de la voiture, sac à la main, et prit ses clés en saluant sa meilleure amie.
    Elle entra chez elle et la première chose qu'elle vit à travers les murs (si c'est possible) était la vaisselle qu'elle devait faire en bonne femme de maison. " Pfff, ça m'apprendra à ne pas la faire le soir ". Elle retira la veste qu'elle avait sur les épaules et la mit sur le porte manteau, avant de se diriger vers la cuisine. En passant, elle apperçut Jake endormi sur le canapé. Il était magnifique, un ange tombé du ciel. Non, la vaisselle ! Chassant ses pensées de sa tête, elle prit le taureau par les cornes et débuta la lourde tâche. Une demi-heure, une demi-heure ! Voilà le temps que tout cela lui prit. Vaisselle et nettoyage de la cuisine. Elle retira les gants de vaisselle, satisfaite, et se dirigea à nouveau vers le salon. Elle fut bien tentée de le réveiller, de l'extirper de ses rêves mais se rétracta. Au lieu de cela, elle se dirigea vers le piano que ses parents et Jake lui avaient offert afin d'y pianoter les premières notes de sa nouvelle composition. Tout cela sans savoir si cela réveillerait Jake.

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Ven 21 Nov - 20:53

Jake n'avait pas vu la petite sièste venir...
Il s'était tout simplement laissé aller sans vraiment se rendre compte qu'il était sur le point de s'endormir.
Et oui, on ferme les ferme les yeux deux secondes en se disant que l'on va se reposer juste quelques minutes, puis la tête devient lourde petit à petit et on fini par s'endormir en un rien de temps!
Il faut dire que la dernière nuit de Jake n'avait pas été de tout repos.
Il avait d'ailleurs passé plus de temps à essayer de trouver une position confortable en gigotant dans tous les sens plutôt qu'à dormir réellement... c'est ce qui arrive lorsqu'on se laisse embobiner par un marchand de literie et que l'on prend un canapé "clic clac" pas cher et qui plus est, en promotion!
Non vraiment, c'était une bonne affaire! Ou du moins en ce qui concerne le prix car pour ce qui est de la qualité, c'était une autre histoire!
Bref, toujours est-il que le canapé en question était à présent completement hors service depuis que Jake l'avait acheté et ce, malgrès les tentatives de rafistolages qu'il avait opéré dessus et il était devenu casiment impossible de tenir dans une position allongée sans sentir les ressorts et les lattes du sommier.
Jake avait d'ailleurs tellement remué pendant la nuit qu'il avait tout bonnement fini par terre... ce que Leah était sans doute loin d'imaginer puisqu'à la demande de cette dernière, les deux jeunes gens faisaient chambre à part.
Et bien que Jake ait envisagé la possibilité de venir la rejoindre dans sa chambre pour esperer terminer sa nuit dans un lit avec un minimum de confort, il avait vite chassé cette hypothèse de son esprit!
Mais après tout il ne pouvait s'en prendre qu'à lui même...elle lui avait proposé de l'aider à choisir un lit lors de leur emménagement et il lui avait rétorqué qu'il pouvait s'en charger tout seul, il fallait voir le résultat!
Il s'était donc fait la promesse de ne plus repasser une nuit dans ces conditions, quitte à dormir dans la salle à manger...
Et en rajoutant à tout cela les longues heures d'entrainement au basket, il était facile de comprendre pourquoi le jeune homme s'était soudainement assoupi, allongé sur le canapé du salon.
Et alors qu'il était plongé dans la phase profonde du sommeil, le son de quelques notes de musique le sortit doucement de ses rêves...
Il ouvra alors péniblement les yeux, ébloui par la lumière que projetait la fenêtre à quelques mètres de lui, et il lui fallut une bonne minute pour émerger et comprendre ce qu'il faisait là, affalé devant la télévision en fin d'après midi et c'est alors que la mélodie qui venait du piano attira son attention.
Il se releva en s'appuyant sur le dossier du canapé en laissant son oreille le guider et il apperçut alors Leah qui était en train de jouer.
Avait-elle remarqué qu'il était là? Peut être que non, et ne voulant pas l'interrompre, il resta silencieux et se contenta de l'écouter en souriant légèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Sam 22 Nov - 0:48

      (...) 30 Septembre 2008.

    Jake et Leah étaient arrivés la veille à Providence et commençaient à aménager les pièces de leur nouvel appartement, déjà payé par leurs parents respectifs. La première nuit s'était passée sans encombre. Le jeune couple avait dormi sur le canapé déjà acheté et installé. Jake assis et Leah allongée, la tête sur ses jambes. Certes, ils n'avaient pas très bien dormi, mais c'était déjà cela. C'est pour cette raison principale qu'ils avaient décidé ensemble de se rendre dans un magasin de literie au plus tôt. 10h30 du matin avaient sonné et les tourtereaux se trouvaient déjà dans le dit-magasin à essayer toute sorte de matelas. Leah choisit vite le sien, un matelas tout ce qu'il y avait de plus ordinaire, mais Jake lui souhaitait autre chose que l'ordinaire. Il penchait pour un "clic clac", chose que sa petite amie lui déconseilla. Elle aurait dû s'en douter, il ne l'avait pas écouté et c'est ainsi qu'ils repartirent en compagnie d'un camion de livraison qui allait les aider avec tout ce matériel.

    Retour au mois de novembre. Leah ne s'était pas beaucoup habituée à la vie de la côte Est. Non, pas encore mais cela ne serait tardé. Ce qui la dérangeait le plus était le froid qui sévissait beaucoup dans cette région. Mais bon, à part le temps tout allait pour le mieux. Certes, sa timidité ne l'aidait pas beaucoup à s'ouvrir aux autres au sein de Brown, mais tout de même. Elle arrivait à parler et commençait à sympathiser avec quelques personnes ce qui n'était déjà pas mal.
    Plusieurs minutes passèrent après que Leah se soit installée au piano. Elle pianottait ces quelques notes qui lui trottaient dans la tête depuis plusieurs heures. Déjà durant la journée, elle essayait de trouver un rythme à l'aide de son stylo qu'elle tapotait contre la table. Voilà ! Elle y était arrivée. Des notes simples, un rythme quelque peu répétitif qui allaient très bien avec ses paroles. Fa, Mi, La. Une chanson douce ... Même si Leah adorait composer, écrire et chanter, jamais elle n'était arrivée à une chanson abouttie entièrement. Peut-être que celle-ci serait une première. Derrière elle, elle n'avait pas remarqué que Jake s'était réveillé et l'écoutait attentivement, comme hypnotisé par la musique de sa douce. Ce n'est que lorsqu'elle se retourna, une fois la mélodie trouvée, qu'elle le vit. S'attendant à un jeune homme dormant paisible, elle fut fort surprise et sursauta légèrement en fermant les yeux. Stupide, non ? Peut-être.

    « Je pensais que tu dormais »

    Lui dit-elle doucement, ne sachant pas si il avait émergé complètement. Un sourire aux lèvres, elle se leva de son tabouret et se dirigea vers lui avant de s'asseoir à ses côtés sur ses propres genoux, ceux-ci pliés. Elle se pencha un peu vers lui pour demander un baiser.

    ( Essaies de ne pas aller à la ligne, j'aime quand c'est tout un bloc. Je ne sais pas pourquoi, je suis très bizarre xD. Bon, je sors -> )

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Sam 22 Nov - 14:30

Il est vrai que Jake pouvait s'imaginer facilement passer plusieurs heures à écouter et observer Leah jouer. Son instrument entre les mains, la jeune femme semblait totalement épanouie et dans son élément. Et aux yeux de Jake, elle devenait une toute autre personne lorsque ses doigts commençaient à pianoter les premières notes d'une mélodie inédite. Elle était rayonnante et il était alors difficile de détourner le regard dès lors qu'elle s'était mise à jouer. C'était une passionnée, sentiment que Jake comprenait parfaitement puisqu'il éprouvait en quelque sorte la même chose, un ballon de basket dans les mains. L'impression de découvrir toujours quelque chose de nouveau bien qu'après tout, chaque matchs puissent se ressembler pour une personne lambda mais les connaisseurs comme lui trouvaient toujours la nouveauté, l'innovation dans la façon de jouer, dans l'esprit d'équipe, etc... et il supposait donc que cela devait être à peu près la même chose pour un musicien. Le plaisir de chercher, d'imaginer une mélodie dans sa tête, tenter de la rendre novatrice pour enfin la concrétiser en la jouant. Et sur ce point là, leur passion respectives n'étaient donc pas autant à l'opposé que l'on pouvait le croire...

Jake haussa légèrement les épaules, le sourire aux lèvres suite à la remarque de Leah. La tête encore un peu dans le coton, il ne voulait pas se lancer dans une grande explication pour lui raconter qu'il s'était effectivement endormi mais que la musique l'avait sorti du sommeil car cela semblait sans interêt après le début de mélodie qu'il venait d'entendre. Et oui, il pouvait être un peu sensible sur les bords mais après tout, qui peut rester de marbre devant une belle brune aussi talentueuse?!
Leah restait souvent discrète et silencieuse quant à ses capacités, cela faisait partie de sa personnalité et c'était d'ailleurs un aspect que Jake appréciait chez elle mais il ne manquait pas pour autant de la complimenter et de la rassurer à sa façon à propos de ses talents de compositrice. Il mit instinctivement son bras autour de sa taille lorsqu'elle le rejoignit sur le canapé mais n'accéda pas à sa requête lorsque cette dernière se rapprocha sensiblement de lui, demandant manifestement un baiser. Il recula légèrement la tête et fit un mouvement bref du coude en direction du piano.


Je vois que ta muse ne t'a toujours pas quitté... c'était un très bon début.
Ca t'est venu comme ça ou bien t'avais déjà travaillé dessus?


En super petit ami attentionné, il s'interessait un minimum au travail de Leah bien qu'elle ne prenne pas souvent le temps de parler basketball avec lui mais c'est bien connu, les femmes et le sport en général ça ne fait pas forcément bon ménage sauf lorsqu'il s'agit de fitness ou de gymnastique, ce qu'il était capable de comprendre et c'est bien pour cela qu'il parlait peu de ses journées de cours et évitait de mettre le sujet "alors, tu viens me voir à l'entrainement?" sur le tapis.


[ Je te rassure, ce n'est pas de la bizarrerie, juste de la maniaquerie Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Sam 22 Nov - 14:56

    Jake refusa habilement de donner le baiser que Leah demandait. Ce n'était pas grave puisque quelques fois, c'était elle qui le rebutait. Et puis, pour le moment elle refusait de passer à l'acte avec lui, chose qu'il avait peut-être envie de faire. Il paraissait donc évident qu'il puisse refuser un baiser. Il semblait s'intéresser à la musique et chanson qu'elle venait de créér. Elle ne trouvait toujours pas de titre. Cela lui semblait bizarre de fredonner une chanson, de la jouer sans même qu'elle n'ait de titre.

    « Merci »

    Oui, Jake était intéressé par la musique de Leah. Mais, elle se rendait compte qu'elle-même ne s'occupait pas ou alors très peu des études sportives de son petit-ami. Peut-être le vivait-il mal ? Bien entendu, elle n'aimait pas vraiment le sport, mais cela l'empêchait-elle de venir quelques fois l'encourager lors d'entraînements ? Non, bien sûr. Cependant, elle venait tout de même aux matchs lorsqu'il y en avait. Jamais encore elle n'avait assisté à un match de Brown, pour la simple et bonne raison qu'il n'y en avait encore jamais eu. Mais, elle se souvint qu'au lycée de Sacramento, elle avait assisté à chaque match. Qu'il soit gagné ou perdu par son ange, elle le congratulait toujours de toutes les manières possibles et imaginables. "Tu as très bien joué". "Tu as mené le jeu comme personne".

    « Non en fait, je n'ai pas très bien dormi la nuit dernière parce que j'avais un rythme qui me trottait dans la tête. Ca semble stupide, mais tant que je n'ai pas écrit les paroles, je ne dormais pas. Alors, tout est venu en une nuit. Et j'ai travaillé un peu le rythme aujourd'hui. Ce n'est pas trop baclé comme composition ? »

    Ca, c'était Leah. Jamais ou rarement contente d'elle même. Il fallait toujours qu'on la conseille ou qu'on lui affirme que cela était bien ou mal. Non pas qu'elle voulait jouer la modeste pour chercher les compliments, elle était réellement modeste. Elle était venue au monde de cette manière et cela ne risquait pas de changer.

    « Et toi alors ? Ton entraînement a été annulé, tu ne t'es pas ennuyé cet après-midi ? Parce que je te connais, tu n'est pas content quand tu ne tiens pas un ballon rond dans la main. »

    (Ouf, ça me rassure xD)

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Sam 22 Nov - 16:18

Ainsi elle avait aussi passé la moitié de la nuit eveillée?
Certes ce n'était pas pour les mêmes raisons que Jake mais si il avait su tout cela, il aurait peut être moins hésité à passer faire un tour dans la chambre de la demoiselle. Quoi qu'un jeune homme en manque de sommeil et donc un peu grognon après être tombé la tête la première sur le parquet de sa chambre à force de trop de gigotements dans son lit n'aurait probablement pas été la meilleure compagnie possible pour quelqu'un qui cherche à mettre des mots sur une mélodie... Et puis qui sait la réaction que Leah aurait pu avoir en le voyant débarquer au beau milieu de la nuit? Jake ne préférait pas y penser et de toute façon c'était du temps de perdu, il avait pris la décision de rester dans sa propre chambre et c'était sans doute mieux comme ça.

Et bien si ça peut te consoler, je n'ai pas beaucoup dormi non plus. Mon "clic clac" est hors d'usage...

En lui faisant cette confidence, il se doutait que la brunette lui remontrait sans doute les bretelles et ne manquerait pas de lui rappeller qu'elle lui avait déconseillé d'acheter ce fameux canapé durant leur aménagement mais bon, il faut savoir reconnaitre ses erreurs et dès le week end prochain il irait s'acheter un bon vieux lit digne de ce nom, tant pis pour l'originalité pourvu qu'il puisse dormir paisiblement! Et puis de toute façon elle aurait bien fini par l'apprendre sous peu alors autant tout dire maintenant pendant qu'elle avait mis le sujet sur le feu. Il esquissa un petit sourire lorsque Leah lui demanda son avis sur sa composition. C'était tout à fait elle, toujours à douter de son travail, et elle avait d'ailleurs tendance à ne relever que les petites choses qui pouvaient poser problème plutôt que d'être satisfaite de la qualité générale de ce qu'elle avait écrit. Et c'est dans ces moments là que Jake tentait de lui faire comprendre qu'elle était douée et qu'il fallait qu'elle cesse de remettre ses capacités en question.

Tu crois vraiment que si j'avais trouvé ça baclé je t'aurais dis que c'était un bon début?

Il lui donna un petit coup de coude tout en souriant pour la faire réagir puis tourna la tête en désignant le canapé du doigt et la télévision par la même occasion suite à la question qu'elle venait d'ajouter.

Et bien non, j'en ai profité pour ne rien faire et récuperer un peu de la super nuit que j'ai passé! Donc c'est pas plus mal que l'entrainement ait été annulé aujourd'hui comme ça j'aurai peut être la force de courir sur le terrain demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Dim 23 Nov - 16:55

    Lui non plus n'avait pas dormi alors ? Peut-être était-ce à cause d'une chose qui le tracassait et qui lui faisait retourner le problème dans tous les sens possibles. Cela ressemblerait fort à Jake. Mais non, la raison était toute autre. Une raison stupide à vrai dire. Il lui annonça, non sans une pointe d'émotion (xD) que son clic clac était à présent hors d'usage. Une raison qui ne manqua pas de faire rire la jolie Leah. Ah ! Elle le lui avait bien dit pourtant. "N'achète pas un canapé lit, tu vas le casser en peu de temps". Mais cette fois, elle ne lui ferait pas la même remarque genre "je te l'avais bien dit". Toujours en riant, elle lui dit.

    « La prochaine fois, peut-être que tu m'écouteras. »

    Non, c'était méchant. Il était assez grand pour s'occuper de lui tout seul. A vrai dire, il était même un peu plus âgé qu'elle. Mais à présent, où allait-il dormir ? Pas sur ce même clic clac tout de même ? Elle refusait qu'il se blesse le dos pour une raison aussi futile. S'il le faut, elle lui donnerait même son lit quitte à dormir par terre, sur le canapé ou même sur le fameux "canapé lit".

    « Si tu veux, tu pourrais prendre mon lit pour cette nuit et demain soir, si ton entraînement ne se termine pas trop tard, on ira au magasin. »

    Lui proposa t-elle sans cesser de sourire, un sourire qui pouvait faire craquer Jake à tout instant même si là, l'enjeu n'était pas bien important. Leah elle pourrait très bien mal dormir cette nuit-là. Contrairement à son petit-ami, elle n'avait pas d'entraînement intensif tous les jours et ne risquait pas de se blesser quelque chose à tout moment. La seule chose qu'elle pouvait risquer, c'est de se casser une main et ne plus jouer ou de devenir aphone et de ne plus pouvoir chanter. En parlant de chanter, comme à son habitude, elle demanda l'avis de Jake sur sa nouvelle chanson. Si elle n'était pas trop baclée et celui-ci s'empressa de lui dire le contraire. C'était un bon début, tels étaient ses mots. Ne restait plus qu'à la terminer. Elle lui offrit un nouveau sourire, non pas que ce soit un cadeau. Voulant lui prouver que ce qu'elle disait était stupide, qu'elle était une bonne compositrice etc.., il lui donna un coup de coude auquel elle répondit par une petit tape sur l'épaule.

    « Je préfère encore que tu dormes toute l'après-midi et que tu en oublies de faire la vaisselle » dit-elle en allusion à la demi-heure de vaisselle qu'elle venait d'achever, « plutôt que tu ne te blesses sur le terrain en n'ayant pas dormi la veille. »

    Ah l'entraînement. Le basketball était la passion de Jake depuis tout petit. Comme Leah et la musique. Bien sûr, on ne pouvait pas comparer les deux. C'étaient des arts très différents l'un de l'autre.

    « En parlant de l'entraînement de demain, mon professeur de chant ne pourra pas assurer son cours. Cela te gênerait-il que je vienne te voir ? »

    Elle devait changer. Elle voulait changer et s'intéresser à ce qu'il faisait, alors autant commencer tout de suite.

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Lun 24 Nov - 14:54

Il écouta attentivement Leah évoquer la possibilité de lui prêter son lit pour la nuit et il fronça alors légèrement les sourcils. Etait-il censé comprendre qu'ils passeraient la nuit ensemble, dans un seul et même lit?
Non, il prenait sans doute ses désirs pour des réalités car une proposition de ce style pourrait sortir de la bouche de pas mal de jeunes filles mais sûrement pas de celle de Leah ou du moins, pour l'instant. Et pourtant, Jake n'esperait pas grand chose, juste dormir ensemble sans faire quoi que ce soit de plus... il trouvait cela ridicule d'être sous un même toit avec un mur relativement épais pour seule séparation. Et après tout, leur histoire durait à présent depuis plus de trois ans et il pensait avoir suffisamment démontré qu'il était capable de se tenir. De quoi avait-elle donc si peur? Qu'il se jette sur elle en plein milieu de la nuit...? Une chose est sur, ça n'était pas son style et sa façon d'être donc il esperait tout de même qu'au bout de tant de temps de relation, Leah s'en était rendue compte. Mais vu le ton détaché que la jeune brunette avait pris en lui faisant cette proposition, il ne pouvait s'agir que de lui laisser son lit et dans ce cas là, elle dormirait ailleurs. Certes il était fatigué et il devait être en forme pour son entrainement du lendemain, mais il n'envisageait même pas la possibilité de laisser la demoiselle lui passer son lit. Un peu de galanterie, et puis les hommes sont moins sensibles au manque de confort que les femmes. De plus, c'est lui qui avait insisté pour prendre le clic clac malgré la mise en garde de Leah donc ce n'était pas à elle de faire les frais de ce mauvais choix. Il fit alors un signe de la main comme pour la stopper dans sa phrase.

J'apprécie la proposition mais je ne te laisserai pas dormir autre part que dans ton lit. Et puis t'en fais pas pour moi, si j'ai réussi à m'endormir dans le canapé du salon une fois, je pourrai sans doute le refaire.

En l'entendant faire allusion à la vaisselle, Jake lui souria à nouveau. Non il était loin d'avoir oublié de la faire, il était simplement passé devant les assiettes et avait tracé son chemin, épuisé à la seule pensée du temps que cela lui aurait pris pour tout laver... Il détourna alors le regard le temps d'une seconde pour se rendre compte que Leah s'en était donc chargée et il l'embrassa alors sur la joue, en guise de remerciement. N'importe quelle jeune femme aurait pu lui faire une remarque désobligeante voir même lui passer un savon pour le manque de courage dont il avait fait preuve en abandonnant face à une pile de couverts sales, mais pas Leah... Elle était étonnante, ça ne fait aucun doute. Et la question qu'elle prononça quelques minutes plus tard ne fit que confirmer ce fait. Habituellement, lorsque l'un de ses professeurs annonçait son abscence, elle s'empressait de partir dans l'une des salles de musique de l'université pour y composer de nouvelles chansons mais voila qu'elle voulait profiter de cette heure de trou pour aller le voir à l'entrainement? Vraiment, "étonnante" est l'adjectif qui convient!

Si ça me gêne, pas du tout... mais je ne suis pas sur que tu trouves cela très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Lun 24 Nov - 21:19

    Aux premiers abords, Leah comptait dormir sur le canapé pendant que Jake dormirait paisiblement dans les draps de la belle. Dormir séparément comme il le faisaient depuis près d'un mois et demi à présent. Mais, à vrai dire ? Que risquait-elle au juste ? Jake était un bien gentil jeune homme qui jamais ne tenterait de faire quoi que ce soit envers Leah. S'il avait réellement voulu lui faire du mal, il l'aurait fait au cours des trois années déjà écoulées. Elle n'était pas vraiment une petite chose fragile vous savez ? Bon sang, elle avait 19 ans et si l'on observait son comportement, on pourrait croire qu'elle n'en a que 13 voire moins. "Espèce de gamine, tu vas te décider à réagir ? Non, mais t'attends quoi ? Qu'il parte voir si les prés d'à côté sont plus verts ?"

    « En réalité dans ma chambre toute seule, je me sens ... Et bien, seule. Et je ne suis pas encore habituée au climat "providentiel" alors je dois avouer que j'ai plutôt froid la nuit. »

    Saurait-il saisir l'allusion seul ou aurait-il besoin d'aide ? Elle avait réfléchi, certes très vite, mais tout de même. Comme lui devait le penser, elle en avait assez de devoir dormir seule séparée par un imbécile de mur de la personne qu'elle aimait le plus au monde. Oui, elle n'aimait personne autant que lui pas même Cloé, et pourtant elle l'aimait autant qu'elle pourrait aimer une soeur. Mais là, c'était différent. Elle était convaincue qu'elle finirait ses jours avec Jake, qu'il serait le père de ses enfants. Elle ne voulait que lui, ne désirait que lui. Enfin "désirait", oui elle le désirait mais n'était pas prête pour ce qu'il se passait avec le désir.

    Lorsque dans la même conversation elle en vint à la vaisselle que le jeune homme n'avait pas faite, celui-ci jeta un oeil vers la cuisine que l'on voyait d'ici et vit que tout était impécablement rangé. Leah n'était pas maniaque qu'en musique, elle l'était partout. Il lui sourit et l'embrassa sur la joue, en guise de remerciement. Il n'avait pas à faire cela, bien qu'un baiser ne soit pas de refus. C'était tout à faire normal, je dirai même que cela était son rôle de ménagère. Ah ah, ménagère à 19 ans. Voilà une chose que l'on entendait pas souvent.

    « Moi ne pas trouver un entraînement de basketball intéressant ? Bon c'est vrai, je n'aime pas le sport mais voir pleins de jolis jeunes hommes ruisselants et en plein effort, je ne manquerai cela pour rien au monde. »

    Bien entendu, elle n'y allait que pour les beaux yeux de Jake, pour lui faire plaisir et le voir à l'oeuvre. Peut-être jouerait-elle même à la cheerleader (xD). Mais concernant ses coéquipiers, elle ne disait cela que pour taquiner son petit-ami et ça, elle savait que cela marchait.

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Lun 24 Nov - 23:20

Comment restituer fidèlement les pensées de Jake à ce moment là… ?
Cette histoire de lit était légèrement en train de lui embrouiller l’esprit et il ne savait alors comment réagir ou tout simplement quoi penser face aux paroles de Leah qui semblaient quelque peu contradictoires. Car si lui raconter qu’elle se sentait seule et qu’elle avait froid la nuit n’était pas un bon vieux message codé pour lui faire comprendre qu’elle souhaitait faire chambre commune, c’est qu’il n’était vraiment pas doué en matière de logique ! Mais pourtant elle lui avait proposé quelques minutes auparavant de l’accompagner le lendemain au magasin afin qu’il puisse se racheter un nouveau lit… Avait-elle changé d’avis entre temps ? Etait-ce lui qui se faisait des idées et trouvait des allusions là ou il n’y en avait pas ? Qui sait… Mais à présent il s’agissait de réagir et il faut bien avouer qu’il n’avait absolument aucune idée de quelle attitude adopter face à cette situation. Peut être que la meilleure chose à faire à ce moment là était de foncer et de lui dire que si elle se sentait seule, elle n’avait que quelques mots à prononcer pour y remédier mais d’un autre côté il pouvait très bien se faire des films et provoquer un silence bien pesant en lui forçant ainsi la main. Il se contenta alors de hocher la tête en affichant tout de même un air un peu embarrassé. Et pourtant, dieu sait qu’en temps habituel il n’éprouvait aucune gêne face à Leah et il avait d’ailleurs tendance à parler sans trop réfléchir mais là, il s’agissait tout de même d’un sujet sérieux. Rien de bien dramatique bien sûr, mais l’inviter à dormir à présent dans sa chambre était perçu par Jake comme un moyen de faire un petit pas en plus dans leur relation qui était en état de stationnement depuis ses débuts, c'est-à-dire, 3 ans plus tôt. Cela ne changerait pas grand-chose entre eux mais c’était tout de même une étape en plus de franchie et une marque d’évolution, chose qu’il attendait même si il n’en avait jamais vraiment parlé. Un petit malaise dans la conversation commençait alors à s’installer et il prit donc la parole pour y mettre un terme en choisissant bien ses mots afin de ne pas trop se mouiller dans l’histoire au cas où il aurait mal interprété les mots de sa petite amie.

Si tu as froid la nuit je peux toujours essayer de régler le radiateur de la chambre…

Bon il aurait pu trouver mieux que ça mais sur le coup, il n’avait pas vraiment eu le temps de bien réfléchir et lorsque Leah en vint à parler à nouveau de l’entrainement et des camarades de jeu de Jake par la même occasion, celui ci esquissa un sourire. La seule raison pour laquelle elle venait de faire allusion aux membres de l’équipe c’était un espoir quelque peu sadique de le taquiner et de le rendre jaloux, chose qui réussissait à tous les coups. Mais il décida de rentrer dans son jeu sans chercher à riposter directement.

Et bien l’équipe de pom-pom girls à souvent tendance à monopoliser l’espace des gradins mais bon, vu que la plupart d’entre elles ont la ligne il y aura sans doute une petite place pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Mar 25 Nov - 20:12

    Et bien Jake n'avait donc pas saisi ? D'un autre côté, elle disait tout et son contraire en moins d'un minute. Un paradoxe des plus totals. Il devait sûrement le prendre pour une imbécile, chose qui ne serait même pas étonnant de l'avis de Leah. Récapitulons : le jeune homme lui dit que so clic clac est hors d'usage et sa petite-amie lui dit qu'ils iront le lendemain en chercher un autre. Et à peine quelques secondes plus tard, elle lui propose son lit, chose qu'il refuse, avant d'avouer qu'elle se sent seule la nuit. Incompréhensible ! Et en plus, il ne comprenait pas ou bien faisait semblant de ne pas comprendre. Si bien qu'il lui dit que si elle avait aussi froid, il n'allait que augmenter son chauffage. Cela résoudrait-il la solitude qui s'emparait de Leah la nuit ? Non. Déçue du fait qu'il n'est pas compris, elle s'avoua légèrement vaincue, ne voulant plus paraître trop indécise.

    « Oh, d'accord. »

    Stupide, pauvre sotte. C'était sûr et certain. Si elle continuait de ne pas vouloir s'offrir à lui, il irait voir ailleurs. Ils avaient dépassé le stade du baiser il y a si longtemps. Trois ans presque. Elle se souvenait que c'était lors de leur second rendez-vous. Jake l'avait emmené au cinéma en plein air à quelques kilomètres de chez eux. Assis sur l'herbe sèche, ils avaient regardé un film romantique et toute cette ambiance avait fait craqué notre Mlle Hellington. Pfff, quelle idiote ! Si elle continuait comme elle le faisait depuis des années, elle le perdrait. Surtout avec toutes les filles qui ne demandaient que la relation physique au sein de Brown. Sachant ces mauvaises pensées de la tête, elle sourit en pensant à l'entraînement du lendemain. Au moins, elle pourrait jeter un oeil à ses pom pom girls avides de pouvoir et de garçons. Si elles ne lançaient ne serait-ce qu'un regard à Jake, la furie Leah attaquerait. Peu convaincue et l'esprit toujours embrumé, elle répliqua.

    « Oui sans doute. »

    Elle devait sortir de ce malaise dans lequel elle les avait fourré. Une seule solution lui vint à l'esprit. Une douche ! Là, il ne la suiverait pas et puis, cette excuse était parfaite. Surtout après une journée complète de cours.

    « Je vais prendre une douche. Pendant ce temps, tu commandes des pizzas pour ce soir ? Je n'ai vraiment pas envie de faire la vaisselle demain. »

    Lui annonça t-elle en se levant lentement pour ne pas lui donner l'illusion qu'elle voulait surtout fuir leur conversation sur le lit. Un sujet pourtant simple. Une vingtaine de minutes plus tard, Leah réapparut dans le salon vêtue d'un jogging gris qui tombait sur ses hanches et d'un débardeur blanc la mettant plutôt en valeur. Une tenue simple pour dormir. Elle n'avait pas vraiment envie de se prendre la tête. Cependant, elle avait réfléchi et préféra jouer franc jeu. Assez d'allusions, il fallait agir ! Alors, en passant le pan de la porte, elle débuta.

    « Jake, tout à l'heure quand je parlais de solitude et de froid la nuit, ce n'était qu'une allusion idiote. Plus je réfléchis et plus je me dis que j'ai un comportement de gamine. Bon sang, j'ai 19 ans et je ne les aurais pas toute ma vie. Cette idée de dormir chacun dans une chambre que j'ai eu, c'était complètement stupide. Tout ce que je veux, c'est être avec toi. Rien que toi et peu importe ce que j'ai pu dire avant. »

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Mar 25 Nov - 21:35

    Décidément ils n’avaient pas l’air d’être sur la même longueur d’ondes mais lorsque Jake laissa la parole à Leah qui se contenta d’acquiescer à sa proposition d’augmenter le chauffage, il fut soulagé le temps de quelques secondes. Il avait bien fait de détourner le sujet plutôt que de lui dire que si elle le voulait, il pourrait lui tenir compagnie dans sa chambre car si il avait eu le courage de le faire, il se serait pris une belle veste ! Cependant le soulagement fut de courte durée car cela ne fit que le ramener à la réalité quotidienne, un magnifique duplex, une magnifique « maîtresse de maison » et surtout un mur en béton qui semblait incassable entre eux. Et à ce moment précis, il faut bien avouer que Jake commença légèrement à se questionner, si elle n’avait pas confiance en sa manière de se comporter au bout de 3 ans de relation sans jamais avoir fait un pas de travers, cela pourrait-il changer un jour ?

    Car il avait beau réfléchir, il ne voyait pas ce qu’il pourrait faire de plus afin que le jolie brune se sente davantage à l’aise avec lui, du moins assez à l’aise pour accepter de partager un matelas ! De plus, il est vrai que ce sentiment de rejet de la part de sa petite amie le laissait un peu perplexe, et il faut dire que le jeune Hamilton n’avait pas vraiment été habitué à ça durant son adolescence. Adulé en tant que joueur de basketball par la majeure partie de la gente féminine des établissements scolaires qu’il avait fréquenté, il ne comptait plus le nombre de petits bouts de papier qu’il avait récolté avec des numéros de téléphone inscrits dessus… mais voilà que la seule personne qui l’avait jamais intéressé semblait vouloir rester en retrait par rapport à lui et pour un garçon de son âge cela n’était bien évidemment pas facile à vivre tous les jours et particulièrement depuis que Leah et lui vivaient sous le même toit. Les "plaisirs de la chair", ce n’est pas ce que Jake cherchait et il était tout à fait conscient du fait que Leah avait besoin de temps avant d’en arriver à ce stade là avec lui et c’est bien pour cela qu’il était patient et ne cherchait nullement à la brusquer. Non ce qu’il voulait simplement de la part de sa belle, c’était un signe, une marque de confiance qui pourrait par exemple se matérialiser sous la forme d’une invitation à dormir ensemble. Mais bon, apparemment ce n’était pas ce jour là que ça arriverait!

    Ainsi il resta silencieux le peu de fois ou Leah prit la parole et il la laissa filer dans la douche sans chercher à lui faire remarquer que c’était surtout un bon moyen selon lui de boucler cette conversation…. Il se leva donc à son tour pour aller chercher le téléphone et commander des pizzas comme Leah le lui avait demandé et une fois cette tâche accomplie, il la vit revenir dans le salon pour finalement lui avouer ce qu’elle avait derrière la tête. Il n’était donc pas le seul à vouloir faire bouger un peu les choses et tout cela le rassura un peu. La phase de questionnement dans laquelle il était entré étant donc terminée grâce aux paroles de la jeune femme, il lui tendit la main pour qu’elle vienne près de lui.

    Ca n’a rien d’un comportement de gamine et comme je te l’ai déjà dit plusieurs fois, je comprends que tu aies besoin de temps… ce qui compte c’est d’avancer un peu à chaque fois et ça, on le fera à ton rythme.
    Mais sois gentille, la prochaine fois que tu veux me dire quelque chose, évite de passer par quatre chemins et de tourner autour du pot...


    Il lui souria et reposa le téléphone sur sa base en attendant qu'elle vienne le rejoindre, près de la table où ils avaient l'habitude de prendre leur repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leah V. Hellington
    Mlle LEAH VANESSA; ♥ i just wanna be with you JAKE .

avatar

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 27
Côté Coeur : Jake (L)
Philosophie : Vis le moment présent.
Célébrité : Vanessa A. Hudgens
Date d'inscription : 01/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : Musique

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Mer 26 Nov - 20:18

    La jolie brune ne se fit pas prier pour se rendre dans sa chambre où l'obscurité commençait à régner. Elle se trouvait dans l'Etat de Rhode Island et il n'était pas loin d'être dix neuf heures. Dans son antre, elle prit le dit jogging gris et un débardeur blanc quelconque. Sa douche prise, elle s'habilla et détacha ses longs cheveux. Leah ne les attachait pas souvent ou bien quand elle les attachait, c'était signe qu'elle était énervée. Ainsi, en les voyant dans son dos, Jake saurait qu'elle n'était pas du tout en colère contre lui, d'ailleurs pourquoi le serait-elle ? Non, elle était en colère contre elle même et cela était compréhensible. Elle était ensuite redescendue où Jake tenait encore le téléphone qu'il avait sûrement utilisé pour appeler la pizzeria. Elle n'avait pas eu besoin de lui dire ce qu'elle voulait, il le savait parfaitement : une Reine. Oui, une pizza à elle toute seule, mais généralement c'était Jake qui la terminait. Quel appétit de moineau cette Leah ! Donc, sur le pan de la porte du salon, elle lui avait sortit tout son discours préparé soigneusement sous la douche. Oui, elle n'avait pas cessé d'y penser même en quittant le salon et Jake. Elle était stupide, gamine et voulait Jake. Voilà les trois principaux points qui ressortaient.

    « Mais bien sûr que si, je joue à ma petite fille pourrie gâtée. »

    Il l'arrêta en lui disant qu'il comprenait qu'elle ait besoin de temps. Et surtout, il lui affirma qu'avec lui, il ne fallait pas tourner autour du pot. Mais que voulez-vous ? Elle lui avait dit qu'elle lui laisserait son lit puis une minute plus tard, qu'elle voulait dormir en sa compagnie. C'était d'une stupidité et d'une puérilité. Mais s'en était terminé ! Assez d'enfantillages.

    « Très bien. Alors cela peut sembler très bizarre, mais je me trouves indécise. On dort dans deux chambres différentes, parce que j'ai eu cette idée, mais en réalité, j'ai bien envie de l'abandonner moi. L'idée. Alors ... »

    Elle marqua une pause.

    « Comme toi, j'ai envie qu'on avance à notre rythme. Tu ... C'est vrai que la nuit j'ai froid et je me sens plutôt seule. Tu ne voudrais pas être celui qui me réchaufferait ? Non que je te traite de chauffage mais oh euh ... »

    Elle s'enfonçait terriblement alors que lui, lui tendait la main pour qu'elle le rejoigne près de la table qui se trouvait à côté du piano. Elle s'avança, pieds nus malgré le froid du sol, et mit sa main dans la sienne.

    « Je suis une idiote, alors comme tu dis, je ne tourne plus autour du pot. Cette nuit et toutes les suivantes, tu voudrais dormir avec moi comme tous les couples normaux ? »

    Et bien, il en aura fallu du tout avant que la jeune Leah se décide à demander clairement ce qu'elle désirait. Combien de fois encore se serait-elle traité d'idiote sans cela ? Elle releva la tête qu'elle avait fini par baisser et regarda Jake, quoiqu'elle soit légèrement gênée tout de même.

_________________
    Will you wipe my tears away
    Will you hold me close and say
    When it's not alright. When it's not OK
    Will you try to make me feel better.

    © me , hsmlove x & vanessa h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://oth-rpg.forumotion.com/
Jake Hamilton
You know I'll always be around
avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 28
Célébrité : Zac Efron
Date d'inscription : 17/11/2008

Identité
Relations:
Etudiant(e) en : basketball

MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   Ven 28 Nov - 0:11

    Finalement, du point de vue de Jake, la situation n'était plus si embarrassante que ça à présent, mais presque amusante. Il écoutait Leah, le sourire aux lèvres, s’enfoncer au fur et à mesure que les minutes avançaient dans son histoire de chauffage et de solitude. "Je me trouve indécise" .. et ba ça c'était peu de le dire! Bien sûr il n’en n’était pas encore au point de lui rire au nez, non il aurait tout de même un peu plus de tact et de délicatesse que ça… Mais la voir bafouiller et chercher ses mots en face de lui cassait le côté solennel et sérieux de la situation. Est-ce que c’était si difficile que ça pour elle de lui demander clairement de quitter sa chambre pour rejoindre la sienne ? Apparemment oui.
    Mais là-dessus, Jake ne voulait pas intervenir et il souhaitait entendre ces mots de la bouche de Leah sans l’y avoir forcé ou aidé. Il était donc là, à lui tendre la main à l’autre bout de la pièce tout en l’écoutant se traiter d’idiote comme elle avait l’habitude de le faire lorsqu’elle n’était pas satisfaite d’elle-même et il trouva tout de même le moyen de placer une petite phrase au milieu du discours un peu flou dans lequel elle s’était lancée depuis plusieurs minutes.

    Tu devrais mettre quelque chose à tes pieds, on est plus sur la côte ouest, un rhume ça s’attrape vite ici…

    Certes, ce n’était pas vraiment le moment de ramener sa fraise pour parler chaussettes et chaussons tandis que Leah tentait désespérément de venir à bout du sujet qui la tracassait mais elle était ce petit bout de femme innocente que l’on a envie de protéger et Jake ne voulait pas qu’elle attrape froid… et encore moins si il en venait à partager un lit avec elle car il n’y a rien de pire que quelqu’un qui ne cesse de renifler sans intermittences pendant la nuit ! De plus il avait fait la promesse à la mère de la demoiselle de veiller sur elle et il soupçonnait d'ailleurs cette dernière d'avoir mis en place cette idée d'achat d'appartement pour les deux jeunes gens afin de se rassurer elle-même et de ne pas savoir sa fille toute seule à l’autre bout du pays. Et quand Leah en vint alors à lui poser enfin clairement la question qu’il attendait depuis le début de leur conversation, il lui souria à nouveau tout en prenant sa main.

    Tu sais, si tu m’avais proposé ça dès le début, t’aurais sûrement gagné pas mal de temps et de salive car la réponse est oui... Mais je t'avoue qu'entre les sous-entendus et le reste, je me suis vraiment demandé si t'allais enfin finir par te décider !

    Finalement il n’était peut être pas si mauvais que ça en matière de choix de lit car si tout cela lui avait fait passé une nuit désastreuse la veille, ça aurait au moins permis de le rapprocher un peu de Leah, chose assez rare depuis ces dernières années… ! Et tandis qu’il s’apprêtait à lui donner le baiser qu’elle avait demandé un peu plus tôt dans la soirée, la sonnerie de la porte d’entrée retentit. Il s’agissait sans doute du livreur de pizzas et Jake se dégagea alors des bras de Leah pour partir en direction du porte manteau afin de prendre de la monnaie dans la poche de sa veste tout en s’adressant à la jeune femme.

    … Tu peux aller ouvrir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Repos forcé [Leah V. Hellington]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Repos forcé [Leah V. Hellington]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un repos forcé ... [Pv : Alaya]
» Un repos forcé bénéfique pour Guillaume Gauthier
» Repos après un long voyage
» Un repos bien mérité [NEUTRE]
» L'Auberge du Repos Eternel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Brown University :: PROVIDENCE, RHODE ISLAND :: QUARTIERS RESIDENTIELS :: Leah V. Hellington & Jake Hamilton-
Sauter vers: